Petites communautés fraternelles de foi

Les PCFF : Partager la joie de la parole divine

Lancé en 2003 dans le diocèse de Nanterre, le mouvement des Petites Communautés Fraternelles de Foi (PCFF) pratique la lecture priante de la Parole de Dieu.

Actuellement à la paroisse St Pierre/St Jacques, treize équipes rassemblent 120 personnes. Ces équipes se retrouvent une fois par mois en dehors de l’été pour partager autour de la Parole de Dieu, prier ensemble et partager aussi les joies et les peines. On s’entraide, on se stimule pour réfléchir et se former, on se soutient pour vivre sa vocation.

La plupart des équipes pratiquent la lecture d’un texte biblique et échangent ensuite. Deux équipes travaillent sur d’autres textes comme ceux de Teilhard de Chardin ou des encycliques.

Certaines équipes ont encore une capacité d’accueil de nouveaux membres. Il est possible et souhaitable d’en créer de nouvelles. Demandez à l’accueil de la paroisse  les coordonnées des responsables.

 

Créer de ‘Petites Communautés Fraternelles de Foi’ avec l’apôtre Pierre : 14 février 2018

Annoncée dans l’éditorial de la semaine dernière, je vous présente ici davantage cette proposition faite à chacun de nous de participer à une ‘PCFF’.

Il s’agirait de se retrouver une fois par mois, du 14 février au mois de juin, soit cinq rencontres, d’une heure trente environ.

Chaque ‘communauté’ pourrait regrouper une dizaine de participants ; c’est un maximum afin de faciliter les échanges.

Deux objectifs sont poursuivis dans la mise en œuvre de cette proposition : le premier est d’approfondir la connaissance mutuelle entre paroissiens, pas forcément entre amis de longue date ; tout en mettant en œuvre le second qui est de mieux connaître la figure de St Pierre qui nous ressemble tant, afin que nous apprenions à lui ressembler dans notre dynamisme missionnaire.

La connaissance mutuelle : l’idéal serait d’avoir une communauté par rue, par ensemble de rues proches, donc d’avoir de nombreuses personnes qui seraient prêtes à accueillir chez elles. Et que les communautés regroupent plus des voisins qui ne se connaissent pas trop que des amis proches de l’autre bout de Neuilly. Le lieu des rencontres pourrait également tourner chez les uns et les autres. Et les locaux paroissiaux pourront également accueillir sous réserve de disponibilité.

La conversion avec Pierre, disciple-missionnaire : sans grande préparation théologique, sous la conduite d’un ‘Animateur’ de la soirée dont le rôle est de réguler les prises de parole, vous reprenez les réflexions proposées dans la feuille paroissiale afin de partager entre vous comment vous avez découvert tel ou tel aspect de la vie de Pierre qui a été évoqué, ou celui qui vous a plus particulièrement intéressé, vous a fait réfléchir, ou vous a invité à une conversion. Et, dans la prière ensemble, vous priez les uns pour les autres, pour la paroisse et notre conversion missionnaire.

Une règle fondamentale est celle de la confidentialité des échanges… Ce qui est partagé pouvant parfois être assez personnel, cela est absolument nécessaire. Car la richesse des échanges ne germera que de la profondeur de ce que chacun acceptera de livrer. C’est un chemin à parcourir en Eglise, en communauté, en frères dans le Christ.

Pour le lancement des Communautés : rendez-vous le mercredi 14 février 2018, salle Ste-Elisabeth, après la messe des Cendres de 20h à St-Pierre, pour un premier partage de 20 minutes et la constitution des Communautés en fonction des inscriptions. Fin à 22h au plus tard.

Pour faciliter l’organisation merci à tous ceux qui sont intéressés de bien vouloir s’inscrire d’ici le lundi 12 février grâce au Bulletin ci-dessous, que ce soit pour accueillir une Communauté, être le premier ‘animateur’ de soirée, ou juste participer aux rencontres Dans la joie de cheminer ensemble avec saint Pierre, nous vous proposerons aussi la semaine prochaine les inscriptions au pèlerinage paroissial à Rome en octobre 2018. Père Yves Morel